logo

Home

Retour



CHAPITRE IX - Et c'est partit


Magalie :

Tout le monde est là? On peut y aller?

Lionel :

J'arrive, deux secondes, ma valise ne voulait pas se fermer, j'ai forcé un peu et la charnière à lâché... Je mets tout dans un sac et j'arrive...

La soute était pleine à raz bord de nourriture, le réservoir d'eau aussi, il ne manquait plus que les effets personnels à embarquer. L'appréhension générale était palpable...

Lionel :

Mais qu'est-ce que je suis en train de faire, c'est pas vrai...
Robert, tu peux m'aider à porter mon sac, s'il te plaît?

Robert :

J'ai encore plein d'échardes dans mes doigts!

Jeanne :

Allez, on avance un peu, les garçons.

Lionel :

T'es vraiment pressée de partir, toi?
... euh... Robert... mon sac... s'il te plaît...

Sophie :

Allez Lionel, un effort, fais un sourir pour la postérité...

L'heure prévue pour le départ approchait, presque aussi rapidement que la voiture de Jean-Charles.

Quentin :

Tu crois qu'il nous suit encore?

Jean-Claude :

Mais non, t'inquiètes-pas, et puis on est presque arrivé.

Quentin :

Tu crois que c'est cette vielle ferme?

Jean-Claude :

Tu vois autre chose? Allez, dans dix minutes on y est!

A là ferme, tout le monde embarqua et tâcha de prendre ses marques au mieux.

Lionel :

Alors Magalie, tu nous montre nos chambres?

Magalie :

... c'est le dortoir là, à droite...

Lionel :

Ben on est loin du cinq étoile...
Tu pourrais pas me filer un petit coup de main pour mon sac, parce que Robert...

Jeanne :

Oui, mais on est proche du départ! Alors on s'installe, et sans rouspéter en plus!

Puis vint le moment M, après des adieux déchirants avec Robert et Sophie.
Aux commandes, Magalie et Jeanne étaient quand même un peu tendues. En fait, nettement plus que lors des essais. Seule Claire-Marie faisait montre d'un enthousiasme peu habituel.

Claire-Marie :

Et c'est partit...

Dans une absence absolue de bruit, le vaisseau commença tout doucement à bouger, puis tout trenquilement, à s'élever.

Magalie :

Tu crois vraiment que ça passe, là?

Jeanne :

Oui oui, continu, t'as de la marge, au moins dix centimètres!

Magalie :

C'est quoi ce grincement bizarre?

Jeanne :

T'inquiètes-pas, ce sont les dents de Lionel!

Magalie :

Et ce nuage de fumée qui vient vers nous, là?

Ce nuage de fumée? Mais c'était Jean-Claude et Quentin, bien sur! suivis de près par Gilles, qui l'avait enfin trouvé, le fameux corps!

Jean-Claude :

Mais... mais... c'est quoi ça, ils partent sans nous...

Il n'y avait pas que Jean-Claude et Quentin à regarder le vaisseau s'éloigner. Robert et Sophie aussi, mais eux étaient beaucoup plus sereins...

La grande aventure, c'est parfait en spectateur!
Le vaisseau glissait dans l'air toujours plus rapidement, directions les étoiles! Tout fonctionnait comme espéré... un vrai miracle!

Lionel :

Pourvu que ça dure...

Quelques dizaines de minutes plus tard, c'était l'espace, le début du grand voyage, un huit clos de plusieurs mois au milieux de rien dans un silence absolu et la nuit totale.

Lionel :

Ben ça va être gai! Eh, c'est où la lumière?

© Bricoling 2000 - 2021

LEGO® is a trademark of the LEGO Group of companies
which does not sponsor, authorize or endorse this site.